Décembre 22

0 Shares
0
0
0

Décembre, c’est toujours le mois le moins “Slow Life” de l’année. Même dans le sud. C’est le dernier coup de boost avant la ligne d’arrivée. Les objectifs à atteindre, les évènements qui se cumulent avec la fatiguent, la pression commerciale et sociale, la consommation à son apogée, le tout accompagné de célébrations en tout genre et d’une nutrition à base d’alcool, chocolats et foie gras. Je ne sais toujours pas vraiment quoi penser de cette période de l’année qui reflète tout de même bien que nous sommes tous bien loin de cet idéal de Slow Living et de vie alignée.

Bien loin de la Frénésie de Noël à Londres qui a rythmé mes hivers de 2012 à 2020, Noël à Toulouse est plus calme. Moins festif et magique, moins froid et hivernal. La consommation ne tarie pas pour autant. Entre la coupe du monde de football au Qatar, les événements pros et perso plus importants à cette période et les marchés de Noël et autres lieux de consommation plein à craquer de sucre, de gras et de gens, j’ai pas mal repensé à cette citation du Dalaï Lama:

Le genre de citation qui nous laisse méditer et de mois qui me rend souvent dubitative sur nos efforts collectifs pour aller dans le bon sens.

Pour autant, Décembre 2022 fut un mois riche en moments simples et forts:

La lumière d’hiver si belle. Les décorations de la place Roger Salengro qui sont les seules que je trouve vraiment belles, chics et charmantes. La soirée yin et soundbath au clair de lune. Le dégradé de couleurs incroyables du coucher du soleil avec la chaîne des Pyrénées en fond. Retrouver Paris et la magie de Noël. La balade Parisienne du lundi soir. Se lever avec la vue sur Montmartre au loin. Me retrouver étonnamment charmée par Paris. La frénésie des moments d’équipe partagés. Retrouver l’Eurostar, puis Mayfair, Soho et Covent Garden durant Londres. La magie de chaque moment londonien. Les rencontres hasardeuses et fascinantes en avion. Les derniers cours de yoga avant la coupure. Manger des huîtres au Cabanon à Victor Hugo. Une des bonnes adresses à Toulouse que je voulais tester depuis longtemps. Les fêtes et repas de Noël. Les après midi cosy devant Netflix. Le match de foot aux sensations fortes. Le 24 Décembre avec Van Gogh et ceux qui comptent le plus. La douceur de Noël parfait. Les nouveaux yogis du bureau. Cette sensation de plâner un peu en cette dernière semaine de 2022. De me dire que tout s’est aligné. Sentir que ça ne peut que continuer dans ce sens. Me dire aussi qu’il y a 2 ans, alors que je débarquais dans une ville confinée, j’aurais adoré avoir cette vie. Que le temps et le efforts ont fait leur travail. Ressentir une bouffée de gratitude, prête à démarrer 2023 notamment avec l’une des plus grandes aventures depuis longtemps.

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like

Mars 2022

A une époque, je faisais un post mensuel sur les “petites joies du mois”. Une sorte de fusion…

Mai 22

Ce mois de Mai 2022, c’est un peu comme si tout s’alignait dans cette “nouvelle” vie (Plus si…

Septembre 22

En Septembre dans le sud, c’est encore l’été. J’adorais le mois d’automne à Londres. Je commence à l’aimer…

Aout 22

L’été dernier, j’ai eu un gros coups de blues en Août. L’excès de dopamine de Juillet qui descend,…
Octobre_22_BAN

Octobre 22

En Septembre, je disais que c’était encore l’été dans le sud. Cet Octobre 2022 se sera prolongé sur…