Avril 2023

0 Shares
0
0
0

Tous les mois, je fais une petite rétrospective du mois précédent. Une façon de pratiquer la gratitude version blog tout en partageant les découvertes, réflexions et apprentissages divers et variés.

Avril ne te découvre pas d’un fil. Et penses à te reposer. Ajouter du yin dans le yang. Du slow dans le fast.

Voilà comment je pourrais résumer ce mois printanier et ravissant dans notre ville rose, mais épuisant et chargé mentalement. Depuis Bali, il y a des choses qui tournent en boucle. J’ai la légère impression que je vais à contresens. Mais je me sens enfin bien dans cette vie Toulousaine. Alors je fais de la résistance. Je ne veux pas tout rebouger tout de suite. Savourer le confort, les repères, la vie Yin Yang, la brique rose, et la lumière qui rentre dans mon appart à cette saison. L’une des “petites joies” du mois, illustrée ci-dessous.

En Avril, ça déborde. Mais c’est bien, ça fait partie du cheminement. Un peu comme la photo principale de ce coucher du soleil magnifique et printanier mais qui semble emprunt d’une pointe de colère.

J’ai envie de parler ouvertement de santé mentale. De pourquoi le yoga ce n’est pas sur le tapis. De me reconnecter à la nature. Etre plus tournée vers les autres. Ne pas hésiter à prendre les billets d’avion pour vibrer. Croquer la vie. Assumer de la vivre peut être à contresens. Respirer. Méditer. Et vraiment mettre en place la machine pour laisser derrière ce qui ne me convient plus. Ce avec quoi je ne suis plus alignée.

Affaire à suivre.

En avril j’ai mangé le meilleur snickers maison chez Cacou. J’en salive encore. Fait la plus jolie balade matinale à la lumière du matin à Montmartre, savouré chaque magnifique moment de printemps à Toulouse. Laissé rentré la lumière dans mon salon. Fait beaucoup de yoga. Moins qu’en Mars tout de même, et j’espère moins qu’en Mai. Pris un plaisir fou à enseigner. Quelque chose qui a vraiment pris sens depuis ma formation de 200h d’Ashtanga à Bali. Dévoré Kilomètre zéro. Même si je l’ai trouvé un poil cliché, il fait toujours de bien au coeur. Pris le temps de récupérer pendant les dimanches off, off. Beaucoup marché. Bu les paroles du fondateurs de Petit Bambou lors du podcast En OFF sur la santé mental des entrepreneurs. Et terminé le mois par un week-end magnifique à Lisbonne.

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like

Novembre 22

Novembre 2022, c’était sans transition l’été à l’hiver. Une première quinzaine à plus de 20 degrés, une lumière…

Janvier 23

Ce mois de janvier a démarré sur les chapeaux de roue. Forcément, fin janvier, un gros et long…

Mai 22

Ce mois de Mai 2022, c’est un peu comme si tout s’alignait dans cette “nouvelle” vie (Plus si…

Mars 2023

Tous les mois, je fais une petite rétrospective du mois précédent. Une façon de pratiquer la gratitude version…

Mars 2022

A une époque, je faisais un post mensuel sur les “petites joies du mois”. Une sorte de fusion…

Aout 22

L’été dernier, j’ai eu un gros coups de blues en Août. L’excès de dopamine de Juillet qui descend,…