Juillet 22

0 Shares
0
0
0

Les mois de Juillet sont toujours des “top months”. Birthday month aussi. Ce qui le rend forcément unique. Celui-ci je le considère comme mon premier vrai dans le sud. Bien installée, avec un appart et un boulot que j’adore, et aussi, une vie sociale qui s’est bien mise en place. Il a commencé avec le cerveau en ébullition, à tout remettre en question, et s’est terminé en baissant la température (Au sens figuré car au sens propre la canicule Toulousaine ne rigole pas!), en décidant de vivre le moment et profiter de l’été. Revenir vers l’instant présent semble toujours la bonne solution.

Un mois de Juillet 2022 chaud, lumineux, intense, vibrant et coloré.

Juillet 2022: Bilan, mood, et petite joies

Démarrer le mois par 3 jours à Ibiza (Un peu plus en fait mais ça colle mieux pour référencer le blog), l’île coup de coeur, suivi d’une fête de famille attendue et d’une semaine à Londres. Un doux retour à la maison qui m’a fait revenir la tête dans tous les sens. J’ai tiré la carte d’Oracle ci-dessous. Je médite encore sur le “call” car le sud m’appelle toujours autant que Londres. Mais en tout cas c’est sûr, il va falloir foncer dans un sens ou dans l’autre tôt ou tard…

En rentrant de Londres, ils se sont passées plein de choses sympas à Toulouse. Pro et perso, les choses évoluent dans le bon sens. La vie dans le sud est pleine de bon côtés. Elle n’est pas mieux mais différente. J’écoute les signes de l’univers et je fais confiance à la vie pour la suite…

Lire aussi:
- Mes bonnes adresses à Toulouse
- Les plus beaux villages d'Occitanie

En Juillet, j’ai retrouvé la sensation de bonheur de rentrer à la maison et la chance avoir accès à un endroit pareil avec désormais autant de facilité, alors j’y savoure chaque instant. Le studio de yoga a fermé alors je profite du break pour pratiquer pour moi (Retrouvez une sélection de cours de yoga en ligne d’ailleurs). J’ai passé un dimanche à terminer Grown Up, le dernier livre de Marian Keyes. Et quel régal de retrouver aussi le plaisir de se plonger dans une fiction. Quelque chose que j’avais du mal à faire vraiment depuis le confinement et le déménagement.

Lire aussi:
- Visiter Montauban, la mini ville rose
- Une journée à Montpellier 
- Studios de yoga à Toulouse: Ma sélection

L’un des gros plaisirs d’été à Toulouse, c’est la photo carte potale ci-dessus: Les couchers du soleil depuis la Daurade avec le pont saint pierre, la grave et la roue en fond, et depuis l’été dernier, la péniche horizon qui fait des allers et retours toute la soirée. Trop beau.

Et pour finir le mois en beauté: La reprise des footings le matin (Autre chose que j’adore et qui revient sans prévenir…), une super journée à Montpellier avec les copains Londoniens, et un dimanche matin au marché de Sait Aubin en famille. La vie dans le sud quoi…

Ce petit exercice me permet toujours de visualiser ces moments et fait toujours son effet. C’est une façon d’envoyer l’attention vers le positif et pratiquer la gratitude.

Il manque toujours un petit quelque chose à l’intérieur pour vibrer à Toulouse comme je vibrais à Londres mais petit à petit…

0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

2 ans

Météo des 2 ans dans le sud: Ciel bleu vif, lumière magnifique et couchers du soleil parfaits. Encore…